Couleur Mandarine

Créations de couture et tricot

31 mars 2013

*°* De l'art et la manière de mettre un enfant au monde *°* Episode 2

Nous voici donc dans la salle d'accouchement après avoir déplacé tout notre barda nécessaire à survivre à cet épreuve : lecture (que je n'ai pas eu le temps de commencer malgré la longueur), vêtements de rechange, CD's que nous n'avons même pas sortis de leur boîtier, Coca-cola et Z'animos pour mon homme, coussin d'allaitement pour tenter vainement de se caler...

J'ai ensuite enfilée la tenue de combat ! Enfin, enfilée, c'est un bien grand mot étant donné que cette magnifique chemise bleue et ouverte dans le dos et qu'il ne faut pas enfiler les manches pour laisser libre l'accès aux tensiomètre, perf et autres joyeusetés. Calée sur un ballon gonflable comme à la maternelle et au top du glamour dans ma tenue, je gérais alors plutôt bien les contractions avec l'aide d'un gaz shootant -légal- et j'arrivais même à plaisanter et à avoir le sourire entre deux contractions. Si j'avais su...

La sage-femme est venue me signaler que les anesthésistes étaient dans la salle d'à côté et qu'elle ne savait pas quand ils allaient pouvoir revenir. Jusqu'au bout, je ne savais pas si j'allais choisir de prendre la péridurale et au moment, je gérais plutôt bien. Sauf qu'il était déjà 2h du matin et que la fatigue commençait à se faire ressentir. Ils sont donc venus me piquer avec cette fameuse aiguille que je n'ai pas osé regardé et j'ai été de suite soulagée, le bonheur ! Vive le progrès !

C'est à partir de là que tout à commencé à partir en cacahuète !

Posté par Mandarine08 à 22:28 - La grossesse de Mandarine - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire